Les avancées scientifiques sont très claires sur le fait que l’utilisation du renforcement positif (= le fait de donner à l’animal quelque chose qu’il aime pour augmenter les chances de répétition de son comportement) est le moyen d’éduquer le plus efficace et le plus humain. Dans la majorité des cas quand on travaille avec des chiens et des chats, on utilise de la nourriture ou des friandises pour renforcer les comportements désirés. Une des raisons principales de ce choix est que la nourriture est ce qu’on appelle un renforçateur principal – c’est un élément essentiel pour la survie de tous les animaux et a donc une valeur intrinsèque. La nourriture et les friandises sont aussi faciles à utiliser et facilement disponibles. Malgré la facilité apparente de l’utilisation de la nourriture pendant l’éducation, on rencontre souvent des personnes qui s’inquiètent de l’utilisation de la nourriture pour l’éducation de leur animal de compagnie ou qui essaient, mais ont du mal à intégrer la nourriture dans leur plan d’éducation.

Problème numéro 1
Vous êtes inquiet à l’idée que votre chien ou votre chat prenne du poids en utilisant des friandises pour l’éduquer

Bien qu’il s’agisse d’une préoccupation légitime, il est généralement facile à éviter si vous anticipez. Vous pouvez :

  • Réduire la ration quotidienne de votre chien / chat pour adapter les calories que vous allez lui apporter pendant les séances d’éducation
  • Casser en très petits morceaux les friandises que vous donnez à votre chien / chat – de la taille d’un pois. Cela vous permettra de renforcer votre chien plus fréquemment pendant les séances d’éducation, ce qui aidera dans le processus d’apprentissage et vous aidera à contrôler les calories ingérés.
  • Utiliser une portion de la nourriture que vous donnez normalement dans la gamelle de votre chien ou de votre chat. C’est particulièrement utile pour les chiens et les chats qui aiment leur nourriture sèche et pour s’entraîner dans des situations avec un minimum de distractions.

Problème numéro 2
Vous avez peur qu’en commençant à utiliser des friandises, votre chien n’obéisse qu’en présence de celles-ci.

Bien que mes chiens soient tous deux des adultes matures, ils sont régulièrement récompensés avec de la nourriture pour avoir adoptés les comportements que je leur demande. Je leur ai appris bon nombre de ces comportements il y a des années. Nous les avons beaucoup pratiqués et ils réagissent de manière fiable. Alors que certains pourraient dire que des chiens comme eux peuvent être renforcés de manière plus aléatoire à ce stade, vous avez en fait plus de chances d’obtenir des réponses enthousiastes et fiables lorsque vous utilisez un renforcement cohérent.

Bludger (11 ans et demi) et Tonks (7 ans et demi)

Donc, toujours utiliser de la nourriture ou des gâteries pour l’éducation
est-il vraiment une si mauvaise chose?

Il est important de donner aux animaux de notre vie une raison d’adopter les comportements que nous voulons qu’ils adoptent. Ce n’est pas différent des employés qui ont besoin d’un chèque de paie régulier pour continuer à aller travailler semaine après semaine. Si vous avez cessé de vous faire payer, vous chercherez probablement rapidement un nouvel emploi qui vous donnera une meilleure raison d’être là-bas (autrement dit de l’argent). De même, si vous arrêtez de «payer» votre chien pour avoir les comportements que vous souhaitez, il recherchera d’autres comportements qui lui donneraient de meilleures raisons de les adopter, et il peut s’agir de comportements que vous n’aimez pas.

Pour faciliter l’utilisation des aliments pendant l’éducation, vous pouvez:

  • Portez une pochette de friandises pendant les séances d’entraînement ou les promenades. Il existe même des versions élégantes disponibles sur des sites comme Etsy si vous vous sentez soucieux de la mode. Conservez le sac de friandises avec la laisse de votre chien pour ne jamais oublier de le sortir en promenade.
  • Conservez les friandises dans des récipients fermés et rangez-les stratégiquement dans la maison, près des entrées et des sorties, ainsi que dans le lieu de vie principal. Cela garantit que les aliments seront toujours à portée de main pour renforcer les comportements désirés de votre animal.
    Astuce: avertissez tous les convives que les récipients ne contiennent pas un nouvel apéritif intéressant. Je sais que je ne suis pas le seul à avoir invité un invité à manger par erreur une friandise pour chien dans nos emballages de friandises stratégiquement placés !

Problème numéro 3
Votre chien ne veut pas des friandises que vous lui offrez

Cela peut se produire pour diverses raisons, notamment si vous travaillez avec votre chien ou votre chat dans une situation potentiellement stressante.

  • Essayez «d’augmenter la valeur» de la nourriture. Plus les circonstances sont stressantes ou difficiles, plus la valeur de la nourriture doit être élevée. Un aliment de grande valeur est quelque chose que votre animal aime et est rarement offert. Nous constatons généralement que les chiens et les chats apprécient particulièrement la viande cuite, le poisson ou de petites quantités de fromage. Si votre chien ou votre chat consomme régulièrement ces aliments au repas ou à la table, limitez leur utilisation aux séances d’entraînement uniquement.
  • Augmentez votre distance par rapport à la situation stressante ou au déclencheur. Si vous utilisez des aliments de grande valeur pour tenter d’améliorer l’association de votre chien ou de votre chat avec quelque chose qui l’effraie et qu’il ne mange pas, c’est que vous êtes trop près du stimulus. [] Augmentez votre distance, faites attention à votre timing et essayez à nouveau.

Si vous souhaitez lire un résumé de la science derrière l’utilisation des récompenses dans la formation, consultez cet article de blog remarquable du Dr. Zazie Todd de Companion Animal Psychology.

Vous ne savez pas si votre chien ou votre chat est en surpoids ? Il existe d’excellents outils pour évaluer la condition physique du chien et du chat. Mon préféré est le système de condition physique du corps en 9 points de Purina. L’état corporel est une mesure plus fiable que le poids, car la taille des chiens et des chats peut varier considérablement. Plutôt que de compter sur des chiffres sur une balance, le système de condition physique évalue des paramètres physiques faciles à surveiller à la maison.

Article publié à l’origine sur le site du Dr. Ballantyne https://www.insightfulanimals.com/

Traduit avec l’autorisation du Dr Ballantyne du site AVSAB.ORG par Mathilde Podevin, ODIGOS Education.