C’est une problématique pour laquelle je suis souvent appelée : votre chien vous a grogné dessus. C’est la panique, et c’est compréhensible. Personne n’a envie de se sentir agressé par son propre chien. Parce que c’est bien la sensation que l’on me rapporte : « mon chien est agressif envers moi ». Quoi ? Je le nourris, je le loge, je joue avec lui, je le promène, je le câline, et j’ai quoi en échange ? Des grognements ?!
Le grognement est considéré comme une agression et la majorité d’entre vous se sent en insécurité quand cela arrive. Et c’est un sentiment tout à fait normal.

Alors comment interpréter ce signal ? Est-ce un réel problème ?
Comment réagir face à votre chien qui grogne ?

Grogner est un moyen de communication

Gémir, japper, aboyer, chouiner et… grogner sont des vocalises qui font partie du comportement normal du chien. D’ailleurs, le grognement est considéré comme une vocalisation complexe. Pour ceux qui vivent avec plusieurs chiens, vous avez sûrement déjà observé que le grognement est également utilisé dans le jeu !

Grogner est donc tout à fait normal chez le chien. Le grognement fait partie de son vocabulaire, de son répertoire de vocalises, et c’est une façon de communiquer.

Il y a divers contextes et diverses significations au grognement. Alors comment savoir dans quel état d’esprit se trouve votre chien ?

Pourquoi me grogne-t-il dessus ?

Vous avez décidé de couper les griffes de votre chien, mais Sushi ne veut pas se laisser faire, seulement vous vous êtes donné cette mission et il FAUT lui couper les griffes. Sushi est mal à l’aise, il a peur, il grogne pour que cela cesse.
Traduction : « arrête s’il te plaît ».

La peur, le stress, l’anxiété, l’agacement : de multiples situations peuvent amener votre chien à grogner.

En grognant, votre chien vous indique qu’il n’est pas à l’aise avec la situation, et vous prévient poliment (oui oui) qu’il n’aime pas ce qu’il se passe. En clair, si l’on branche le décodeur, cela peut donner : « Ne me dérange pas » / « Arrête j’ai peur » / « Ne me touche pas » / « Stop j’ai mal » / « Ne me dérange pas dans mon panier ».
Mais cela n’indique pas forcément qu’il va vous mordre !

Grogner : une attitude saine !

Votre chien grogne dans le but d’éviter une situation qui le met mal à l’aise ou d’éviter le conflit. Au moment où il grogne, il explique où sont ses limites, et surtout, il choisit de communiquer plutôt que de mordre, ce qui est un comportement très sain.

De plus, les grognements sont utilisés dans diverses situations. J’en parlais plus haut, il est fréquent d’entendre des grognements pendant le jeu, que cela soit avec un humain ou avec des congénères.

C’est pourquoi il est important de prendre en compte le langage corporel entier d’un chien qui grogne. Babine retroussées ? Chien recroquevillé sur lui même ? Ou droit sur ses quatre pattes ? Poil hérissé ? Oreilles plaquées sur le crâne ? Tension musculaire ou non ? La posture entière de votre chien vous en dira long sur son état émotionnel.

Quoi faire si mon chien me grogne dessus ?

Le grognement étant souvent redouté par l’humain, le premier réflexe est bien souvent de disputer le chien. Mais s’il faut que vous reteniez une chose de cette article, c’est bien la suivante :
il ne faut jamais punir un grognement.

Quel est le risque en punissant un chien qui grogne ? Il va très probablement apprendre que prévenir est inutile, et mordra directement sans avertir avant.

Pour autant, l’ignorer totalement n’est pas non plus la solution. Analyser la situation est important et commencer par identifier la raison du grognement. Il est possible qu’il y ait de l’incompréhension entre vous et votre chien. Il est vrai que le grognement est généralement mal compris de l’humain et souvent associé, à tort, à de l’agressivité. Dans tous les cas, c’est que quelque chose de va pas. Alors travailler la relation entre votre vous et votre chien est primordial afin d’éviter que ce type de situation n’arrive à nouveau.

S’initier au langage canin

Apprendre le langage de votre chien est essentiel pour éviter les incompréhensions. Lorsque l’on sait décoder ce que notre chien veut nous dire et que l’on arrive à comprendre son état émotionnel, il est plus facile d’anticiper ce genre de problématique et de vivre avec son chien. S’initier au langage canin est un grand pas vers la bienveillance envers nos chiens.

Votre chien en sait probablement déjà plus sur vous et votre langage (corporel, verbal…) que vous ne le pensez, puisqu’il passe son temps à vous observer. Comprendre son chien est indispensable pour une relation respectueuse et partagée.

Grogner est un moyen de communication comme un autre, il ne faut pas l’oublier. Il faudrait presque se réjouir de voir un chien grogner, puisque cela signifie qu’il a la volonté d’échanger des informations avec vous poliment. Malgré tout, si votre chien en arrive à grogner c’est que quelque chose ne va pas. Votre chien vous expose ses limites tout en restant dans une relation saine, mais un malaise existe. Maintenant que vous avez analysé la situation et que vous avez compris l’origine du problème, vous avez une idée de ce sur quoi il faut travailler pour améliorer la situation au besoin !

Votre chien vous grogne dessus régulièrement ? Vous êtes perdu(e) ?
Demandez de l’aide à un professionnel en positif, et fuyez les méthodes coercitives qui risqueraient d’empirer la situation.

2 Replies to “Mon chien grogne, que faire ?”

  1. Bonjour voilà j’ai ma chienne de 3 ans (berger allemand)qui grogne depuis peu quand elle est en possession de ces balles après avoir était la faire jouer au moins qu’elle ne veut pas les lâcher de sa gueule et s’endort même avec que dois je faire lui retirer ces balles pour comprendre que la partie de jeux est fini ou lui laisser malgré ces grognements merci d’avance

  2. Bonjour Séverine, j’ai répondu à votre message privé afin de vous apporter de l’aide avec votre chienne 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.