Nous savons que les chiots ont une tendance particulière à détruire ce qui les entoure, souvent pour soulager leurs dents mais aussi parce que c’est ainsi qu’ils découvrent le monde : avec la bouche. Mais de nombreux chiens adultes continuent de détruire toute la déco intérieure de leurs propriétaires, tels de véritables tornades, allant du lino à la tapisserie en passant par le canapé et les pieds de chaises.

Si en lisant ces lignes vous avez l’impression de lire la biographie de votre chien, sachez que vous n’êtes pas seul, et que des solutions existent ! Avant de mettre en place quoi que ce soit, il est important de connaître la raison pour laquelle votre chien détruit tout sur son passage comme Taz, le célèbre diable de Tasmanie.

Il existe plusieurs causes à la destruction à la maison en présence et en absence des propriétaires, parmi lesquelles : la destruction par anxiété de séparation, par insécurité, par peur, par recherche d’attention, par ennui, ou encore par frustration.

La destruction liée à l’âge du chien

Lorsque l’on adopte un chiot, l’on peut s’attendre à avoir des destructions.

Les jeunes chiens découvrent leur environnement avec leur gueule, et leur curiosité les pousse à prendre en bouche bon nombre d’objet et à lécher, mordiller, jouer et parfois même avaler des objets ! N’oublions pas non plus que les dents du chiot peuvent le travailler, et il ressent donc le besoin de mâchouiller pour apaiser les douleurs et aider à faire percer les petits dents qui sortent.
Si vous allez accueillir un chiot : préparez vous à ranger les objets les plus précieux, et ayez conscience qu’il y a de grandes chances qu’il détruise quelques objets. Pour limiter la casse, fournir des objets adaptés et les rediriger dessus est un excellente solution.

Il détruit car il manque
d’activité et ou s’ennuie

Suivant l’âge, la race et le tempérament du chien, l’énergie que le chien a en lui et qui nécessite d’être dépensée peut être élevée et par conséquent, plus difficile à satisfaire.

Alors votre chien dépense son énergie comme il le veut dans l’espace qu’il a : il va choisir un activité qui peut l’apaiser et détruire tout ce qu’il trouve.

La solution est vite trouvée : il faut répondre aux besoins de Taz en dépense d’énergie. C’est donc particulièrement intéressant de s’intéresser aux prédispositions de certaines races et surtout de la lignée du chien que vous comptez adopter pour savoir si vous pourrez répondre à ses besoins, et par conséquent éviter les destructions liées au manque d’activité.

Et si vous avez un chien qui a besoin de grandes dépenses que vous ne pouvez pas satisfaire, faire appel à ami, un voisin ou un dogsitter pour vous aider est une bonne solution !

Il détruit parce que votre absence
le rend anxieux

Le lien qui vous lie à votre chien peut être très fort. A tel point que Taz ne supporte pas de voir son être d’attachement (vous) disparaître. Cela provoque en lui une véritable détresse, il est anxieux, stressé. On parle d’anxiété de séparation quand cet état de détresse est provoqué par la disparition de cette personne. Et peu importe si d’autres personnes que le chien connaît essaient de le rassurer, le chien est agité.

Quand le chien détruit par anxiété de séparation, il s’agit souvent d’affaires portant l’odeur de son être d’attachement. En effet il cherche à se rassurer avec l’odeur de la personne qu’il vient de « perdre ». D’autres indices permettent de voir que le chien souffre de ce type de trouble : le chien suit son maître partout, est stressé quand il se prépare à sortir, ne mange pas en l’absence de celui-ci, etc. Dans ce type de trouble il est vivement conseillé d’être accompagné d’un professionnel pour vous aider et aider le chien à s’apaiser.

On peut noter également que le chien souffrant d’anxiété de séparation aura tendance à vocaliser pour appeler son maître.

La destruction par peur,
stress et insécurité

Votre ami chien peut être stressé ou effrayé par quelque chose, la destruction est alors une activité redirigée sur l’objet qui se trouve là afin de l’aider à s’apaiser.

L’environnement peut être l’origine du stress et de la peur de votre chien : bruits trop forts (comme des travaux dans la rue), des chiens ou des chats qui passent devant la fenêtre ou la clôture, des éléments dans la maison auquel le chien n’est pas habitué (robot aspirateur qui se met en fonctionnement, lave-linge, etc). Protéger votre chien des surstimulations et l’habituer progressivement aux choses qui lui font peur l’aideront à s’apaiser.

La destruction par
recherche d’attention

Si rester assis à vous fixer, vous amener un jouet ou aboyer ne vous fait pas réagir, il est possible que votre chien se mette à détruire quelque chose. Qui ne réagirait pas quand Taz mange ses chaussures ou la télécommande ? Taz le sait, détruire va lui permettre d’accéder au Graal : l’attention de son humain ! Que vous décidiez d’aller jouer avec lui pour passer ses nerfs ou que vous lui hurliez dessus, pour Taz le résultat est le même : vous êtes venus à lui et vous lui avez adressé la parole ou peut être même touché. Toutes les chances sont réunies pour qu’il recommence.

Ennui ou manque d’activité, Taz a besoin de passer le temps, que quelque chose se passe dans son environnement et il cherche à vous faire réagir. Lorsque l’on a compris que le chien essaie clairement de modifier le comportement de ses adoptants et d’attirer leur attention, il est nécessaire de réaorganiser le fonctionnement de la famille avec lui. Faire appel à un comportementaliste est nécessaire dans ce type de situation.

Et bien d’autres…

Le manque d’exercice, une absence plus longue du maître que d’habitude engendrant du stress, de l’agressivité qui est redirigée, la faim, une tempérament à forte oralité, douleurs dentaires quelque soit l’âge, stéréotypie, présence de stimulis incitatifs, facilitation sociale
autant de raison de détruire tout ce qui passe !

Connaître la raison qui pousse votre chien à détruire, c’est déjà un grand pas pour améliorer la situation.
Etre aidé par un éducateur comportementaliste est bien souvent nécessaire, alors n’hésitez pas à me contacter si vous êtes dans le Nord, le Pas de Calais ou à la frontière belge, ou à contacter un éducateur de votre région !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.