Les félins ont de multiples manières de s’exprimer et de se faire comprendre de
leurs congénères, des autres animaux comme des humains.
Les vocalises en font partie, et plusieurs raisons peuvent amener un chat à devenir bavard.

Miauler « de trop » est assez subjectif, en effet pour certains adoptants, un chat qui miaule pendant 1 heure n’est pas dérangeant, alors que pour d’autres si le chat miaule 3 fois c’est déjà trop. Il faudra alors considérer la fréquence, la durée et l’intensité des miaulements. Si votre chat n’a pas l’habitude de s’exprimer de la sorte, on identifie facilement que le chat a un soucis. Mais il y a aussi certains chats qui ont toujours été bavard et dont la cause a pu toujours être présente sans que les adoptants ne le sachent.

Attirer l’attention : miauler est toujours aussi efficace, depuis des générations !

Saviez vous que votre chat est capable de modifier votre comportement ? Miauler pour sortir, être nourri, caressé, ou qu’une porte s’ouvre : votre chat sait que vous savez que répondre à sa demande est la seule manière de le faire taire.

Si vous fixer des yeux ou s’allonger sur votre clavier d’ordinateur n’ont pas d’effet sur vous, il y a de fortes chances que les miaulements aient un impact sur votre comportement et votre intérêt pour votre chat. Il est connu que le chat est un animal déterminé et qui sait être patient, c’est pourquoi pour craquerez certainement avant lui et lui donnerez ce qu’il souhaite. S’il miaule pendant 10 minutes et que vous cédez, il sait dorénavant qu’il aura ce qu’il souhaite s’il persévère. Malin !

Une « occupation » de substitution
quand le chat s’ennuie.

Les miaulements intempestifs peuvent être considérés comme un trouble du comportement réellement désagréable pour les humains qui cohabitent avec le chat. Surtout lorsque votre matou décide de pousser la chansonnette pendant la nuit !

Il arrive que le chat miaule parce qu’il s’ennuie. Les séances quotidiennes de jeu avec vous ou avec des jeux interactifs sont bien souvent la clé de la tranquillité !

L’anxiété et la peur peuvent aussi
rentrer dans l’équation

Parfois, le chat qui miaule « de trop » peut être victime d’anxiété ou de peur intense.
Nous connaissons tous les vocalises du chat qui est surpris ou qui a très peur.

Cela peut être le cas par exemple en caisse de transport qui est parfois source de stress.
Fait un peu moins fréquent mais qui existe, le chat trop attaché à son humain peut pousser des vocalises lorsqu’il se retrouve seul. En effet, pour certains chats, perdre son humain peut engendrer une grande détresse et de l’anxiété. Le chat peut alors se mettre à miauler pour appeler l’être perdu. Dans ce genre de cas, l’aide d’un professionnel est requise pour aider le chat à s’apaiser.

L’âge et la maladie du chat
parfois en cause.

Votre chat commence à vieillir, et la nuit il se met à miauler après que tout le monde soit couché. La maison est sombre, ses sens sont moins performants avec l’âge : votre chat peut être désorienté et se sentir perdu.

En miaulant, il appelle « à l’aide » parce qu’il ne sait pas où il est et ne sait pas comment vous retrouver ou retrouver le chemin de sa gamelle ou de son lieu de couchage. Bien souvent, appeler votre chat l’aidera à vous localiser et à être rassuré. Mais si cela se produit souvent et qu’il a réellement l’air perdu, l’enfermer avec vous dans la chambre pour la nuit peut être une solution pour l’apaiser. Parfois la sénilité peut nécessiter une consultation chez le vétérinaire afin de s’assurer que le chat ne souffre pas de trop.

Par ailleurs, des troubles neurologiques ou encore une douleur intense peut pousser votre chat à miauler, ce comportement inhabituel devrait vous alerter. A noter que l’intensité et la fréquence des miaulements augmentent aussi avec l’hyperthyroïdie qui est une maladie fréquente chez le chat âgé. Lorsque votre chat n’a pas de tendance au bavardage mais qu’il se met à s’exprimer plus qu’à son habitude, une visite chez le vétérinaire aide souvent à mettre en lumière le soucis !

Des prédispositions au bavardage ?

A tous les humains qui vivent avec un chat de race orientale comme le siamois, sachez qu’ils adorent raconter leur vie et passent leur temps à donner leur avis à longueur de journée! Cette tendance au bavardage est bien connue de ces races, il est nécessaire d’en avoir conscience lorsque l’on décide de vivre avec un chat de ce type.

Comment réagir quand mon chat miaule de trop ?

Lorsque le chat miaule, l’appeler, lui donner à manger, lui dire de se taire, lancer un jouet, ouvrir la porte, se lever ou même soupirer sont des formes d’attention qui renforcent son comportement. Interagir ou réagir est considérer comme une forme d’attention pour le chat, et c’est ce qu’il cherche en miaulant !

La solution lorsque votre chat miaule de nuit ou de jour (ou les deux!) est de l’ignorer totalement et parfaitement. C’est parfois difficile en sachant que les miaulements peuvent réellement être dérangeants et trop forts pour être ignorés. Quelques pistes sont bonnes à prendre : porter des bouchons d’oreille ou encore écouter de la musique.

Avec de la patience, on considère en moyenne qu’il faut 2 semaines au chat pour arrêter de miauler si ses humains ont TOTALEMENT cessé de réagir aux miaulements. Alors tenez bon ! Et si la situation est trop compliquée, n’hésitez pas à demander de l’aide à un professionnel de votre secteur ou à me contacter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.